Avec une population active d'environ dix millions d'habitants, la main-d'œuvre roumaine est abondante. Son niveau de qualification est bon et même meilleur que la moyenne européenne pour l'artisanat, les ingénieurs et les informaticiens. Selon les données du "Romanian American Capital and Trade Development Group", avec cinq mille diplômés en informatique par an, la Roumanie produit deux fois plus d'informaticiens par habitant que les Etats Unis. Malgré ce niveau élevé de compétences, les salaires moyens sont de l'ordre de cent cinquante euros net par mois.

La main-d'œuvre est disciplinée, pour des raisons culturelles et également par peur du chômage. Elle est est peu mobile, les Roumains construisant des liens solides avec leurs collègues et étant fidèles à leur employeur. En revanche, les jeunes gens qui travaillent dans les grands groupes internationaux ont tendance à se servir de cette expérience pour émigrer après deux ou trois années en Europe de l'Ouest, aux Etats-Unis ou au Canada.

L'esprit d'entreprise est assez peu développé en Roumanie. Selon certains, les Roumains sont fatalistes et ont tendance à se considérer en tant que victimes. Autre point noir, l'éthique au travail est incertaine, y compris chez une partie des jeunes qui n'ont parfois pas de scrupules à voler dans leur entreprise ou à berner les touristes.

Pour aller plus loin

fr Les entreprises roumaines

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Roumanie

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la République tchèque et la Bulgarie