Le droit des affaires roumain se base sur le Code de Commerce adopté en 1887 et inspiré par le Code italien du Commerce, puis révisé en 1940 et de nombreuses fois depuis 1989. Le Code civil est napoléonien.

Dans le domaine de la propriété industrielle, la Roumanie possède une législation semblable à celle des autres pays de l’UE, mais les sanctions ne sont pas appliquées, particulièrement dans la lutte contre la piraterie de la musique, des logiciels et des œuvres audiovisuelles. En informatique, les contrefaçons sont aussi courantes que les originaux. Ainsi peut-on acheter pour quelques euros ou dollars sur la place de l'Université à Bucarest des copies des dernières versions des logiciels les plus modernes du moment.

L’organisation et le fonctionnement de la justice se sont améliorés ces dernières années, avec notamment des mesures prises par les gouvernements pour plus d'indépendance et de responsabilisation des magistrats. Il n'en reste pas moins que la justice fonctionne mal.

Autres rubriques utiles du site

kuEnvironnement politique de la Roumanie

Pour aller plus loin

hr.ro - Herzfeld & Rubin, Cabinet d'avocat présentant ses activités et proposant le Romanian Digest, dossier mensuel sur un sujet lié aux affaires en Roumanie

law-counsel.com - Law counsel.com - Informations et explications dans tous les domaines du droit des affaires (droit commercial, droit du travail, droit des contrats, etc.).

Ressources utiles

500 prestataires francophones pour les affaires et l'expatriation en Roumanie

Les guides sont également disponibles pour la Slovaquie, la République tchèque et la Bulgarie